PasSages

06 février 2017

Droits des femmes : d’hier à aujourd’hui, où en sommes-nous ?

 

FeteFemmes2017_visuel

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes,
l’association PasSages vous invite à sa rencontre

Femmes, actrices de vies

Droits des femmes : d’hier à aujourd’hui, où en sommes-nous ?

samedi 11 mars 2017 de 15 h 30 à 22 h 30
à la Salle Saint-Laurent, 2a rue Saint-Laurent (Bischheim)

 

De 15 h 30 à 18 h, nous vous proposons de nous retrouver et de passer 

une après-midi conviviale et d’échanger ensemble autour des droits des femmes.
Des espaces d’expositions, recueil de témoignages, ateliers de jeux, d’écriture, vidéomaton, bibliothèque… permettront de mettre en avant des femmes qui ont marqué l’histoire
à travers le monde, ou tout simplement découvrir des histoires de vies de femmes ordinaires, nées en France ou venues d’autres pays, qui chacune agit quotidiennement pour faire vivre l’égalité des droits. Des droits souvent conquis de hautes luttes et qui peuvent être remis
en question. Une égalité des droits qui reste encore à défendre et faire vivre réellement.

Un salon de thé du monde installé à cette occasion (crêpes et autres douceurs…)
permettra également de se poser tout simplement.

………………………….

De 18 h 30 à 19 h 30 Grand jeu en équipe sur le thème des droits des femmes et apéritif

………………………….

20 h Repas préparé par des bénévoles de l’association

Au menu : Velouté suivi d’un plat d’empanadas et salade, dessert : bûche glacée

Réservation nécessaire (pour une bonne organisation) : 12 €/5 € enfants moins de 10 ans
passages.bischheim@gmail.com ou 06 89 70 48 96

………………………….

21 h Le temps de la fête avec le concert du groupe Noufissa Kabbou

Répertoire chants engagés, textes écrits par Noufissa, qui racontent l’exil, la condition féminine…

Après le concert, on continue à papoter, échanger avec les artistes,
autour d’un thé et autres pâtisseries en vente.

………………………….

Entrée libre pour adultes, jeunes et enfants

Repas : réservation nécessaire (pour une bonne organisation)

12 €/5 € enfants moins de 10 ans
passages.bischheim@gmail.com

téléphone 06 89 70 48 96

 

LogoNoufissaKabbou_2016

 

Kabboutrio_04

 Noufissa Kabbou au Shadok, juin 2016 - Photo Alexandre Schlub

·       Noufissa KABBOU (chant)

·       Emmanuel SIMULA (guitares classique et électrique)

·       Abdelhadi BELKHEIR (percussions : bongos, darbouka, bendir)

·       Jean-Noël ROHÉ (basse, contrebasse)

 

Le trio Noufissa Kabbou joue une musique qui invite au voyage, à la poésie et à la danse, accompagnée par des rythmes arabes ou latins et des accompagnements de guitare classique et électrique (arpèges ou rythmiques percussives et harmonies pop, blues et jazz). Aux compo­sitions du trio, s’ajoutent quelques rares reprises de musique traditionnelle marocaine, algé­rienne ou libanaise. Les rythmes sont binaires ou ternaires et les tempi des morceaux vont de la ballade (50-60 bpm) à des tempi plus rapides (90-140 bpm). Le trio privilégie l’intériorité, les climats agréables et cherche à mettre en valeur la beauté des mélodies et la musicalité des textes originaux en langue arabe par des harmonies subtiles. Quelques pièces se prêtent également à une participation active du public. 

En février 2016, le trio est parti à Marrakech pour enregistrer une maquette. Une rencontre et un échange ont eu lieu avec le musicien gnawi Abderrazack Hadir

En octobre 2016, le trio enregistre le titre Ya taïr avec Jean-Noël Rohé, basse, Simon Pomarat, percussions, Pierre Isenmann (Les Célestins), trompette, au Downtown Studios (Strasbourg).

 

Abdelhadi Belkheir (percussions : bongos, darbouka, bendir)

Né en Algérie, Abdelhadi a étudié au conservatoire et joué comme percussionniste dans différentes formations de raï et de musique classique, notamment avec Cheb Saharaoui et Fadela. À Strasbourg, il a fait partie du groupe Nedjma (chaabi) et Mogo (fusion gnawa), avec lequel il a joué au festival Jazz d’or en 2003, en compagnie du maalem gnawi Abdallah El Gourd de Tanger, et avec Roland Engel au festival Sommerlied. Il participe aussi à d’autres formations de musique populaire arabe.  

- Noufissa Kabbou (chant)

Originaire du Sud-Est marocain, elle grandit entre l’Atlas et la Ville de Fez. Elle chante en famille depuis son enfance. Arrivée à Strasbourg en 2001, elle rencontre des musiciens avec qui elle monte un ensemble influencé par la musique gnawa et la musique du Moyen-Orient. Après quelques concerts dans la région, le groupe se sépare en 2003. Dix ans passent, au cours desquelles elle écrit des chansons et des poèmes en arabe.

- Jean-Noël Rohé (basse, contrebasse)

Il a fondé en 1994 le groupe CFC avec le guitariste Matthias Froidefond, puis accompagne le chanteur Jean-Marc Otter. Il joue dans une formation de jazz-rock à Newark (Angleterre) et, de retour en France en 2012, participe à la formation du groupe Bobinche, initié par Arnaud Bodo et qui se produit dans des festivals comme le Printemps des bretelles, Sarre à contes, Pisteurs d'étoiles.

Emmanuel Simula (guitares classique et électrique)

Il étudie la guitare rock et jazz à Perugia et poursuit l’étude de l'improvisation à Strasbourg, où il rencontre le chanteur Abdeljalil Kodssi (Nass Marrakech) et le percussionniste Abdel Hadi Belkheir (Nadjma). En 2003, il part à Tanger pour une résidence et un échange musical avec Daar gnawa. En 2004, il intègre Erden Chouia avec Emmanuel Vaille et crée avec lui Madras Café et Respiro. Il joue comme guitariste dans Crossroads (auteur Julien Lang) pour la musique du film Angel-A (Luc Besson, 2005, 90’). En 2007, il participe à une résidence avec Rodolphe Burger et James Blood Ulmer. Il signe la musique du documentaire Naro, la sentinelle des mémoires (Serge Fretto, 2008, 54’). Discographie : "Qu'importe la danse que la vie tinte", Erden Chouia (2004)

Plus d’infos : 

Facebook, YouTube, SoundCloud “Noufissa Kabbou”
www.noufissakabbou.com

 


21 janvier 2017

21ème FETE DES CULTURES samedi 28 et Dimanche 29 janvier

 

FeteCultures_2017

 

Comme chaque année, l’association PasSages propose un week-end exceptionnel pour fêter ensemble toutes les cultures. Pour cette 21e édition, le thème proposé est « Le monde change, changeons le monde ! », avec un appel à participer et à agir pour vivre ensemble. Dans le cadre des DIALOGUES EN HUMANITE.

 

Au programme (lire toutes les informations jusquà la fin de ce texte)

 

à la salle des fêtes du Cheval Blanc, 1 avenue de Périgueux (Bischheim)

ENTREE LIBRE - repas à réserver

………………………….

Samedi 28 janvier

19 h Projection-débat du documentaire "Demain" de Cyril Dion et Mélanie Laurent (1h58, 2015)

 

Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l'éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain…

Après le film, nous inviterons les participant-es à échanger et à faire des propositions.

En partenariat avec Vidéo Les Beaux Jours
Entrée libre avec participation libre aux frais

21 h 30 Buffet soupes du monde

Les personnes sont invitées à apporter une soupe à partager entre les participants.es. À chaque table, un thème sera proposé pour transformer le débat en propositions concrètes.

………………………….

Dimanche 29 janvier 

10 h 30 Table ronde Le monde change, changeons le monde !

en présence de Gillian Cante, présidente de la crèche Giving Tree, 

chargée de mission de l’Académie de la petite enfance

de Thierry Kuhn, président d'Emmaüs France, directeur d'Emmaüs Mundolsheim

et de Richard Sancho Andreo, modérateur, président de l’association PasSages

 

Comme le témoigne le film Demain de nombreuses initiatives dans le monde portées par des  citoyen-nes, des associations des villes et des gouvernements,  apportent des réponses au défi de solidarité, de développement durable, d’alimentation, d’éducation.

Pourquoi et comment se mobiliser, créer de nouvelles réponses, donner la parole aux plus éloigné.e.s des décisions ?

Entrée libre

 

12 h 30 Repas libanais

 Du chaud et du froid, du taboulé au houmous et caviar d'aubergines, des baklavas aux assafiris...

Venez vous régaler. Un repas préparé par Tania Kobisy

Merci de réserver vos repas

12 €/5 € enfants moins de 10 ans
Infos et réservation : PasSages
passages.bischheim@gmail.com
06 89 70 48 96
www.passagesenaction.canalblog.com

 

Spectacles de 14 h à 17 h

 

Boni Gnahoré et ses percussions

 

  • Danses flamenco
    avec le Centre Culturel Ibérique
  • Chorale du monde avec Fawzy Al-Aiedy
    du Centre socioculturel du Marais
  • Percussions de Boni Gnahoré,
    Tamanoix institut, proposé par Mvet Art
  • Chansons d’ici et de là-bas, roms et françaises
    de l’Orchestre sans papiers de l’Espace Hoche et Papyros’N
  • Danses et percussions suivi d’un bal avec Karaïb’Vibe

 

 Entrée libre

Et aussi

Vous retrouverez comme chaque année les stands des associations,

avec vente de produits artisanaux du monde.

Espace forum - Buvette et pâtisseries - Entrée libre 

 

Les associations partenaires de la 21ème fête des cultures

  • L’Académie de la petite enfance est un lieu de rencontre et de confrontation
    des connaissances relatives à la petite enfance et la famille
  • L’Association migration, solidarité et échanges pour le développement (AMSED) propose
    chantiers internationaux, voyages solidaires, échanges euro-méditerranéens, animation de rue
    et parrainage pour le dialogue interculturel et le développement local
  • Artisanat du Tibet
  • L’Association Ballade crée des liens entre les populations à travers des actions
    centrées sur le patrimoine musical ; sous la direction artistique de Jean-Claude Chojcan,
    avec les orchestres Papyros'N & BalsiKa
  • L’Association culturelle des afghans de Strasbourg (ACAS) promeut la culture d'Afghanistan
    en France à travers la poésie, le théâtre, la danse
  • L’Association Échanges est un lieu de formation, d'éducation, et de rencontres
    de la population musulmane et non-musulmane
  • La Calebasse de Tooro est une association de solidarité internationale franco-mauritanienne,
    autour du projet “Tous les enfants à l’école” à Synthiane Diama, au bord du fleuve Sénégal
  • CASAS agit depuis plus de 30 ans pour la défense du droit d’asile
  • Centre socioculturel du Marais
  • Le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD)-Terre solidaire 
    est la première association française de développement, partenaire de tous ceux.celles
    qui combattent la pauvreté et l’injustice
  • Le Centre culturel ibérique promeut la culture espagnole et participe à l’intégration
    de résident.e.s étrangers sur le territoire français
  • Le Collectif Judéo Arabe et Citoyen pour la Palestine (CJACP) informe et agit pour le respect
    du droit international et la justice pour le peuple palestinien
  • La Croix-Rouge française propose des postes de secours, distribution alimentaire, formation, urgence,
    actions auprès des personnes âgées, vestiboutique, domiciliation administrative
  • Emmaüs Mundo agit pour l’insertion sociale et professionnelle de personnes en difficulté,
    avec une activité de récupération, de tri, de revalorisation et de vente d’objets
    collectés auprès de particuliers et professionnels sur Strasbourg Nord
  • Entre ici et Mada vend des objets de l’artisanat malgache pour financer des actions d’alphabétisation
  • Karaïb'Vibe promeut la culture de la Caraïbe à travers ses danses et percussions
  • La Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées
    et exploitées. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes,
    quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions…
  • La mission Roms Ville de Strasbourg : pour intégrer les populations roms et les sortir des bidonvilles.
  • Musiques en balade : management, production et diffusion des créations initiées par Fawzy Al-Aiedy. 
  • Mvet'Art est un collectif d'artistes d'origines diverses, convergeant vers une même passion
    des arts de la scène ; pour découvrir les richesses culturelles bantoues, pygmées et d'ailleurs
  • Association Nadi Chaabi
  • Propoz a pour objectif de faire émerger la parole chez les jeunes afin de développer leur sens critique.
  • Tamanoix institut est un centre de formation artistique pour les jeunes à Abidjan (Côte d'ivoire)
  •  Vidéo Les Beaux Jours valorise la production cinématographique par des projections en présence
    des auteur.e.s et participe à l'éducation artistique et à la formation au cinéma et à l'audiovisuel

 

Dialogues en humanité

Pour cette édition 2017, la Fête des cultures se place dans la lignée des Dialogues en humanité.

En 2002, lors du deuxième sommet de la Terre de Johannesburg en Afrique du Sud, Patrick Viveret, philosophe, et Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon, président du Grand Lyon, constatent qu’aucun événement international ne traite de la question humaine en tant que telle. D’où leur idée commune de créer Dialogues en humanité, forum d’échanges sur l’Homme. 

À l’origine, ces Dialogues s’appuyaient sur une autre manifestation — par exemple scientifique, économique, éducative — à laquelle ils apportaient le point de vue humain et sensible. Puis, au fil du temps, ils sont devenus un événement populaire et une idée qui se diffuse, transposée en d’autres pays, d’autres villes, d’autres lieux…

7 questions pour construire un autre monde

  • Solidarité
    Comment partager et faire reculer la misère ?
  • Paix
    Face aux logiques de violence et de guerre, comment construire des logiques de paix ?
  • Rencontre des cultures
    Comment passer de la logique d’affrontement à celle de la connaissance et de la compréhension ?
  • Écologie
    Face au défi écologique, quel nouvel art de vivre ?
  • Révolution du vivant
    Comment réconcilier science, conscience et responsabilité ?
  • Démocratie
    Face à la banalisation du mal et aux logiques autoritaires, comment bâtir des démocraties vivantes ?
  • Humanisation de l’humain
    Comment assumer la part d’inhumanité en nous ? Quelles sont les raisons d’espérer ?

 

Plus d’infos : 

http://dialoguesenhumanite.free.fr

Ce site est un wiki, un site d’intelligence collective, développé par ses visiteurs 

qui dialoguent en humanité. Leurs contributions participent au partage des savoirs
et à la construction d’une mémoire commune sur la question humaine.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par passagesenaction à 19:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

BONNE ANNEE

Les ami.e.es de PasSages vous souhaitent la bonne année, avec le beau texte de Virgile Kiffel et le sourire de Magali Schopetmayer : « Depuis la nuit des temps / des femmes et des hommes / souhaitent la bonne année / pour 2017, l’association PasSages / espère que chaque citoyen.ne trouve / sa propre définition de la bonne année / pour qu’ensemble nous puissions inventer / un monde parsemé de paix, bonheur, sérénité / dans la beauté de joyeux partages irradiant de créativité »

IMG_0602

Posté par passagesenaction à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 décembre 2016

Agir pour la paix

 

IMG_0601

« Il y a des périodes de l’année plus propices aux contes ; il y a des endroits aussi. Sous l’arbre à palabre, à la bibliothèque, dans une veillée autour du feu, dans les bras d’une mama, d’un papa, d’une mami, d’un papi. Aujourd’hui nous avons invité à un conte dont tous les enfants et les grands enfants rêvent ! Celui de vaincre la peur, le méchant, l’ogre, la tempête. Ce conte comme tous les contes à un début et nous l’espérons plein de fins ; celles que vous écrirez, partagerez, transmettre, en textes, en chansons, en danses, en prières, en souhaits.
Nous avons commencé ce conte, il y a quelques mois avec Bernadette Gillot. Nous étions effarés tous les deux par les enfants tués à Nice, à Toulouse dans des attentats aveugles ; mais nous avons aussi pensé à tous les enfants qui meurent dans des conflits qui ne les concernent. Nous avons tous à l’esprit, que au fil des siècles, les populations civiles, les enfants ; les femmes et les familles sont de plus en plus en nombreuses dans les guerres. C’est une évolution dramatique de prendre les personnes civiles en otage comme boucliers humains.
Face à cette violence, nous sommes impuissants. Comment agir ? Si ce n’est par la violence elle-même ?
À notre niveau, ici à Bischheim, nous devions y répondre par un message de paix, de partage entre les cultures sans distinction dans le respect des croyances, des origines.
Bischheim a une tradition de dialogue, y compris dans nos instances municipales. L’association PasSages depuis plus de 15 ans fait vivre avec les enseignants, les communautés religieuses, la Ville et les autorités locales une pédagogie de la paix et du respect. La Ville de Bischheim l’a intégré dans son projet éducatif local et aujourd’hui nous avons marché enfants, adultes pour la Paix.
Le symbole est fort car il n’y a pas de pire radicalisation que celle du repli et du rejet de l’autre. »
Richard Sancho Andreo, président de PasSages, 17 décembre 2016, pour les Lumières de Bischheim

Posté par passagesenaction à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


17 décembre 2016

CONCERT POUR LA PAIX au profit de CASAS Dimanche 18 décembre à 17h

Dimanche 18 décembre 2016 à 17 h

Église protestante, 27 rue Nationale à Bischheim

 

Dans le cadre des Lumières de Bischheim, 

PasSages et la Paroisse protestante proposent leur

Concert pour la Paix

Bruckner, Kodaly, Ticheli, chants traditionnels suédois, hébreux, hongrois… 

pour fêter ensemble la lumière

par l’Ensemble vocal L’Arrach’Chœur

avec la Chorale du collège Lamartine, 

le chanteur syrien Kinan Alzouhir 

et le percussionniste François Hagenmuller

 

Entrée libre. Plateau au profit de Casas qui accueille et oriente 

les demandeurs.ses d’asile depuis plus de 30 ans. www.casas.fr

www.passagesenaction.canalblog.com

https://paroisseprotestantebischheim.wordpress.com

http://ev.larrachchoeur.fr

 

ConcertPaix_logoS2016

PLUS D'INFOS

Un concert au profit de Casas

 

Casas

Le Collectif pour l'accueil des solliciteurs d'asile de Strasbourg (CASAS) agit depuis plus de 30 ans pour la défense du droit d’asile.

Le droit d’asile est consacré par la Constitution française, par la Convention de Genève du 28 juillet 1951 ratifiée par la France, ainsi que par les directives européennes ayant créé la « protection subsidiaire », forme alternative au statut de réfugié. Les réfugié.e.s sont des personnes en danger, persécutées en raison de leur race, de leur religion, de leur nationalité, de leur appartenance à un groupe social, ou de leurs opinions politiques, ou simplement dans l’impossibilité de bénéficier de la protection de leur État contre des menaces à leur vie ou leur liberté. Ils.Elles sont donc obligé.e.s de quitter leur pays d’origine.

En 2016, le travail de Casas est axé sur l'introduction de recours argumentés, travail minutieux et de longue haleine, en partenariat avec des avocat.e.s. Près de la moitié des réfugiés voient leur statut octroyé en appel. 

L'association participe également à la formation de stagiaires provenant des écoles de formation au travail social (ESTES...), de l'université (spécialisation Français langue étrangère), de la faculté de droit, et de l'ERAGE (école des avocats).

 

QUELQUES CHIFFRES

L'association a été créée à Strasbourg en 1983. Elle accueille les demandeurs.euses d'asile grâce à ses 4 salariées, 260 bénévoles, et de nombreux stagiaires. En 2015, 3883 entrevues ont eu lieu lors des permanences, 1048 dossiers de demande d'asile ont été élaborés,  284 enfants étaient concernés et 41 nationalités différentes. Casas, c'est encore une centaine de traducteurs et interprètes bénévoles en 30 langues différentes, et une vingtaine de formateurs bénévoles pour les cours de Français langue étrangère. En dehors des cours de langue, des séances de découverte du pays d'accueil et de sa culture, et des animations spécifiques pour les enfants, les familles les plus démunies reçoivent des aides directes : repas, tickets de cantine scolaire, vêtements, aides aux frais administratifs (photocopies, timbres, frais de déplacement).

L’association bénéficie du soutien de la Ville de Strasbourg et, en 2016, de la Fondation de France.

www.casas.fr

 

---

 

Ensemble vocal L’Arrach’Chœur 

dir. Guillaume Ueberschlag

ArrachChoeur_PaolaGuigouPhoto172_ptt

 

À l’initiative de jeunes étudiants de l’Université et du Conservatoire de Strasbourg, l’Ensemble vocal L’Arrach’Chœur est fondé en 2005 autour du compositeur et chef d’orchestre Rémi Studer. L’Ensemble est porté par une équipe dynamique et audacieuse, et entreprend dès lors la réali-sation de projets artistiques originaux. Ce qui vaut à L’Arrach’Chœur de s’imposer aujourd’hui comme l’un des ensembles incontournables parmi la richesse de l’offre de chorales d’étu¬diants de l’Université de Strasbourg.

À travers un répertoire embrassant l’ensemble de l’histoire de la musique, l’Ensemble vocal combine un travail régulier sur des programmes exigeants d’œuvres a cappella, des créations ou expérimentations vocales innovantes aux côtés de compositeurs contemporains, et des colla-borations musicales avec d’autres formations instrumentales ou vocales, qu’elles soient d’Alsace ou d’ailleurs. De plus, L’Arrach’Chœur est régulièrement associé à des productions artistiques d’envergure, travaillant de concert avec différents chefs d’orchestres ou artistes professionnels.

L’Ensemble vocal L’Arrach’Chœur a effectué en 2007 une tournée de cinq concerts dans diffé-rentes villes du Japon. Ce projet a permis de nouer un partenariat avec le chœur de l’Université de Nagoya, invité en Alsace et à Strasbourg en 2008 à l’occasion de la « Japan Week ». Par ailleurs, l’Ensemble s’est déjà produit avec le trompettiste et compositeur Markus Stockhausen, la mezzo-soprano Anja Schlosser, le ténor Benoît Haller, l’accordéoniste Marcel Loeffler, le Tuscan Chamber Orchestra (dir. Pierre Hoppé), le Baka Trio, l’Ensemble instrumental Φ (dir. Rémi Studer), le Budapesti Ifjúsági Kórus (dir. Ágnes Gerenday) de Budapest, d’autres encore…

Placé sous la direction du chef de chœur Guillaume Ueberschlag depuis 2015, l’Ensemble vocal L’Arrach’Chœur réunit aujourd’hui une trentaine de choristes, étudiants et anciens étudiants, amateurs et musiciens confirmés. Dans un cadre de travail rigoureux mais convivial, l’Ensemble se donne pour objectif de proposer à ses publics des prestations musicales d’une grande qualité, tout en restant ouvert à de jeunes choristes motivés ne disposant pas d’une solide formation de conservatoire. Une réflexion pédagogique concertée et différents ateliers de formation sont mis en œuvre en interne afin d’offrir un cadre d’apprentissage performant et ainsi d’obtenir une réelle homogénéité vocale au service de l’interprétation du répertoire.

 

L’Ensemble vocal L’Arrach’Chœur est partie prenante d’une association de production et de gestion de projets artistiques, celle-ci réunissant différents artistes, compagnies et ensembles professionnels dans un cadre propice à la création et aux collaborations innovantes. Créée historiquement autour du seul Ensemble vocal, l’association, qui a depuis investi le champ artistique professionnel, en porte aujourd’hui encore le nom, en référence à un roman fameux de l’écrivain français Boris Vian. 

http://ev.larrachchoeur.fr

 

---

 

La chorale du collège Lamartine

 

La chorale du collège Lamartine réunit chaque année une vingtaine d’élèves volontaires du collège désirant chanter et se produire en concerts. Lors des séances hebdomadaires, la chorale se retrouve pour aborder un répertoire varié. 

Animée par Gaëllia Gandon, professeure d’éducation musicale depuis bientôt 15 ans, la chorale se produit plusieurs fois par an, au sein du collège et, grâce au partenariat créé avec la Ville de Bischheim, en dehors du collège lors de diverses manifestations culturelles.

Ces expériences artistiques sont riches d’enseignements pour les élèves à de multiples points de vue. Outre les progrès vocaux et l’expérience artistique unique des concerts, la chorale renforce les liens au sein du collège, développe les facultés de mémorisation, de concentration, d’expres-sion de soi, de courage, d’humilité, de sensibilité…

 

http://college-lamartine.fr

---

 

Le chanteur syrien Kinan Alzouhir

KinanAlzouhir_photoAMRLakhmouch

 

Kinan Alzouhir est né en 1990 à Damas. Il puise son chant d'un répertoire varié, voyageant entre chant lyrique, liturgique notamment byzantin et syriaque, et classique et populaire arabe et syrien. Après cinq années d'études d'opéra avec un professeur russe au Conservatoire de Damas, Kinan est arrivé en France il y a un an dans le cadre du festival Sacrées Journées ; où iI a chanté dans la cathédrale de Strasbourg, l'église Saint-Paul, Saint-Thomas et bien d'autres encore. Le message que Kinan souhaite passer à travers ses chants est un message d’espoir et de paix : « Je voudrais partager et représenter la civilisation syrienne par ma voix. Je n'aime pas la politique, je suis un chanteur pour tout le monde, la musique est ma vie. »

 

Ô mère  [la Syrie]

Ô ma mère tu es la plus aimée. 

Ô ma mère tu es la plus tendre ô mère.

Tu m’as porté neuf mois dans ton ventre. 

Sans compter la souffrance de l'accouchement.

Et tout ce que tu as enduré pour m'élever.

Hélas c'était peine perdue.

Ô combien tu as supporté le froid pour me mettre au chaud.

Ô combien tu t’es privée de manger pour me nourrir.

Ô combien de paires de chaussette trouées tu m'as raccommodées.

Mais hélas tout cela était peine perdue en raison de mon ingratitude ô mère.

 

Watani

d’après une musique folklorique palestinienne

Captation dans le cadre des Sacrées journées 2015 

(début du chant après la minute de silence pour la paix en Syrie) :

https://www.youtube.com/watch?v=pMsJ6ccpPG4n

Posté par passagesenaction à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 décembre 2016

LES LUMIERES DE BISCHHEIM - Un parcours pour la Paix

PasSages et la Ville de Bischheim proposent

"Les lumières de Bischheim"

samedi 17 décembre 2016 de 16 h à 20 h

Un parcours pour la Paix

LumieresBischheim_visuel

………………………….

16 h : Point de départ dans la cour de la mairie

Parcours pour la Paix dans la ville, ponctué d’animations et d’illuminations

18 h : Animation de l’ensemble vocal l’Arrach’Chœur et de la chorale du Collège Lamartine 

devant la mairie, suivie d’un goûter à la salle des fêtes du Cheval Blanc

 

Pour tout public (enfants accompagnés d’un.e adulte). Entrée libre

 

Structures partenaires : 

ACOL, Bibliothèque municipale de Bischheim, Centre culturel et familial Échanges, 

Chorale du collège Lamartine, Chorale des nouvelles activités pédagogiques des écoles primaires, Chorale protestante, Communauté musulmane, Cour des Boecklin, Ensemble vocal L’Arrach’chœur, Espace Waldteufel, École municipale de danse, École municipale de musique, Musée du bain rituel juif et la Communauté israëlite, Mosquée de Bischheim, 

Paroisse protestante de Bischheim, Paroisse Saint-Laurent (liste au 29/11/2016) 

 

LumieresBischheim_titre

Bischheim a une tradition de dialogue interreligieux et interculturel et son projet éducatif local s’appuie sur cette diversité et cette richesse. Si tout le monde est d’accord pour dire qu’il faut trouver les voies pour vivre ensemble, il est plus difficile de le réaliser pleinement. Pourtant, les enfants vivent cette diversité au quotidien, et dans les associations, les communautés religieuses, la vie sociale et culturelle, le partage et la solidarité ont toute leur place.

Noël est un temps de l’année consacré à la solidarité et au partage. Petits et grands le vivent comme un temps de fête et d’espoir. Pour vivre et témoigner de la Paix, l’association PasSages, les communautés religieuses et la Ville de Bischheim vous proposent de participer aux Lumières de Bischheim.

Samedi 17décembre, nous vous invitons à illuminer la ville avec des leds, guirlandes, façades décorées, devantures éclairées. À 16 h, le parcours pour la Paix dans la Ville intégrera des lieux religieux (église catholique, musée juif, mosquée, église protestante), des lieux de culture (Cour des Boecklin, bibliothèque, école de danse et musique) et la maison de tous les citoyens.nes: la Mairie.

À l’issue du parcours, après une animation musicale proposée par l’ensemble vocal l’Arrach’Chœur et la chorale du collège Lamartine, un appel à la Paix sera adressé à tous les habitants.es de Bischheim.

Bernadette Gillot, adjointe au maire chargée du Pôle enfance, éducation, affaires démographiques

Richard Sancho Andreo, président de PasSages

 

Posté par passagesenaction à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 octobre 2016

Présentation du projet ORAN - STRASBOURG

ORAN-STRASBOURG
Du 1er au 8 octobre 2016 à Bischheim et à Strasbourg

  • Une semaine pour mieux faire connaître la Ville d'Oran, son histoire, sa culture, les enjeux urbains et patrimoniaux.
  • Une semaine pour renforcer le partenariat entre les associations sur la citoyenneté des jeunes et la lutte contre les stéréotypes.
  • Une semaine pour engager les échanges artistiques en vue du festival Strasbourg-Méditerranée 2017

 DOSSIER DE PRESSE EN BAS DE PAGE 

Oran_photoJeanLouisHess

 

Photo Jean - Louis HESS

Dans le cadre du partenariat entre les Villes d'ORAN edit de STRASBOURG, avec le soutien des Villes de Strasbourg, d'Oran et de Bischheim,

Associations d'0ran : Bel Horizon, ISOClub, les Nomades Algériens

Associations de Strasbourg : AMSED, Collectif Chambre à Part, Galerie Art Course, l'Etage, PasSages, Réseau Express Jeunes, Strasbourg Méditerranée

L'équipe projet : Boualem Ayad, Jean Marie Fawer, Geneviève Garrigues, Jean-Louis Hess, Richard Sancho Andreo, Jean-Dominique Tarri

Le projet est né le 25 avril 2015, jour de la signature de l'accord de partenariat à l'Hôtel de Ville, entre les Villes de Strasbourg et d'Oran. J'étais touché et honoré par cette reconnaissance mutuelle entre ma ville de naissance, Oran et ma ville d'adoption, Strasbourg. Dans un échange, avec le maire d'Oran, Monsieur Nour-Eddine Boukhatem, celui-ci m'invitait à venir au plus vite, avec la formule pleine de sens : "Vous êtes le bienvenu, vous êtes chez vous !".

Puis au fil d'échanges, de souvenirs, de repas partagés, de livres et de films dévorés, une équipe d'Oranais et d'Oranaises s'est constituée avec le soutien de Madame Houria Khiari Yousfi, consule générale d'Algérie à Strasbourg, l'équipe du Festival Strasbourg-Méditerranée, Madame Nawel Rafik-Elmrini, adjointe au Maire en charge des relations européennes et internationales, et nos ami-e-s Oranais-e-s au terme de trois séjours extra-ordinaires depuis janvier 2016.

Nous avons réussi à construire un projet collaboratif et évolutif et nous sommes enthousiasmé-e-s de contribuer à notre échelle à un renforcement du dialogue entre les deux rives, entre Strasbourg et Oran, entre l'Alsace et l'Oranie.

Vous êtes les bienvenu-e-s ! Ce projet est le nôtre.

Richard Sancho Andreo

Président de l'association PasSages

Conseiller municipal à Bischheim et conseiller à l'Eurométropole

 

Au programme :

Citoyenneté
Echange avec les jeunes orantes de Bel Horizon, dans le cadre de la 5ème édition des Semaines de l'égalité et de lutte contre les discriminations de la Ville de Strasbourg.
Du 1er au 8 octobre
LUNDI : Accueil à l'AMSED et échanges avec des jeunes Bischheimois 

MARDI : Séminaire au Centre Européen de la Jeunesse sur la campagne No Hate du Conseil de l'EEurope

MERCREDI : Forum de la citoyenneté avec les associations strasbourgeoises

JEUDI : Journée de formation sur la lutte contre les discriminations

En partenariat avec la mission lutte contre les discriminations de la Ville de Strasbourg, le service jeunesse de la Ville de Bischheim, l'AMSED, Bel Horizon, l'Etage et PasSages

 

Exposition photo Regards croisés Strasbourg-Oran - Nora ZAR - Fay LAFAILLE - Sofiane BAKOURI - Amar MEBROUK - Jean-Louis HESS - Mécheri MILOUD

Du 5 au 29 octobre

Mercredi 5 : Vernissage à 18h en présence des artistes

Samedi 15 : Visite guidée par Jean-Louis Hess à16 h

samedi 22 : Goûter oranais proposé par PasSages octobre à 16 h

LIEU : Galerie Art Course, 49a rue de la Course à Strasbourg du mercredi au vendredi de 15 h à 19 h, samedi de 14 h à 19 h

Entrée libre En partenariat avec Art Course, Collectif Chambre à Part, ISOClub et les Nomades Algériens

 

Conférence Oran, patrimoine et architecture - Kouider Metair, président de Bel Horizon - Volker Ziegler, responsable de l'Atelier Oran

jeudi 6 octobre à 18h Ecole nationale supérieure d'architecture (ENSAS), 6-8 bld Wilson à Strasbourg

Entrée libre

Dans le cadre du partenariat entre l'Ecole d'architecture d'Oran et l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Strasbourg (ENSAS) et en partenariat avec le Consulat d'Algérie à Strasbourg, l'ENSAS et la direction de l'urbanisme de l'Eurométropole de Strasbourg.

Temps festif Soirée oranaise - Conférence "Oran, mémoires en images

de Kouider Metair - Lecture de textes par Salah Oudahar

Samedi 8 octobre à 18h

Buffet de spécialités oranaises préparées par Ouda Sefir -

Ambiance musicale oranaise avec Samir et son ensemble

LIEU : Salle Saint-Laurent, 1 rue Saint-Laurent à Bischheim

Entrée libre -Participation buffet : 16 euros (boissons non comprises)

Réservation obligatoire au 06 89 86 19 12 ou pas.sages@laposte.net

Une soirée proposée par l'association PasSages en partenariat avec Strasbourg-Méditerranée et le soutien de la Ville de Bischheim

 

DOSSIER DE PRESSE en cliquant ci-dessous

 OranStrasbourg_DossierPresse_l

 

 

Posté par passagesenaction à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mars 2016

Invitation - ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE PASSAGES - 1 Avril 2016 à 19 h

Chère Madame, Cher Monsieur,

Cher-e Ami-e,

J’ai le plaisir de vous inviter à l’Assemblée Générale de l’association PasSages.

Vendredi 1er Avril 2016 à 19h

A l'OMSAL, 67 avenue de Périgueux 67800 Bischheim

parking dans la cour

 

Ordre du jour de l’assemblée générale

Accueil à partir de 18h45 et règlement des cotisations 2016.

  1. Rapport Moral et d’activités 2015

  2. Rapport des comptes

  3. Rapport du Réviseur aux comptes

  4. Approbations des comptes et affectation des résultats

  5. Renouvellement du Conseil d’administration

  6. Débat d’orientation et Programme 2016

Nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à pouvoir vous joindre à nous ainsi qu’au buffet convivial qui suivra l’assemblée générale.

Si vous souhaitez rejoindre le conseil d'administration de l'association, veuillez nous adresser votre candidature à pas.sages@laposte.net

Dans l’attente de vous y rencontrer, au nom de l’équipe de PasSages je vous adresse mes salutations les plus amicales.

Richard Sancho Andreo

Président 

Association PasSages 13, rue Oberlin 67800 BISCHHEIM

Courriel pas.sages@laposte.net –Téléphone 0689861916

Posté par passagesenaction à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Presse

Article paru ce jour dans Dernières Nouvelles d'Alsace

image